Bien choisir … sa machine à expresso

Rédigé par Philippe Michel, le 2 octobre 2012
Accueil » Comment acheter » Bien choisir … sa machine à expresso


L’explosion des machines à expresso, apparues dans le milieu des années 90 chez les particuliers, a révolutionné l’univers du café ces 10 dernières années.

Quelles  sont les différentes machines existant sur le marché ?

Le café est la seconde boisson consommée en France après l’eau. Les nouvelles machines de l’univers de la préparation café viennent aujourd’hui le plus souvent en plus de la cafetière filtre, à laquelle  7 Français sur 10 restent encore fidèles pour leur café du matin…car la France a une double culture « café court, café long », avec évidemment des différences substantielles entre le Nord et le Sud … Aujourd’hui, 45% des foyers sont équipés d’une machine à expresso ou d’une machine à dosettes.

Trois grands types de machines à expresso :

La machine à expresso à système portionné fermé : principalement les systèmes à capsules. La grande diversité de crus de café proposée à travers une offre très riches de capsules de différentes origines, aux aromes et à l’intensité variés, permet de satisfaire les gouts de tous les amateurs les plus exigeants. Le café étant pré-dosé, tous les paramètres « pression- température de l’eau- dosage » sont pré déterminés pour un résultat assuré, avec en plus le confort d’utilisation (propreté-praticité) du portionné. L’insertion et l’éjection de la capsule sont entièrement automatiques. Leur prix, très variable en fonction de la sophistication des modèles, est en moyenne supérieur à celui des machines à filtres portionnés (de 150€ à plus de 800 €…).


Les machines automatiques
: le café est d’abord moulu par un système de broyeur intégré qui moud la juste quantité en fonction de la demande (une tasse, deux tasses…). Puis on retrouve la technique de l’expression des aromes grace à un système de pompe à haute pression décrit plus haut.
Ces machines sont les plus onéreuses du marché (autour de 450 €, pouvant aller jusqu’à 1500 €) nécessitant un développement technologique sophistiqué puisque elles réalisent également l’opération « broyage » même si certaines comportent un compartiment pour café pré-moulu. Certaines machines automatiques dites « intelligentes » sont également dotées de fonctions de programmation et proposent la mémorisation de différentes recettes pour une véritable « personnalisation ».

Les machines à expresso traditionnelles, sans broyeurs, nécessitent que le consommateur dose lui-même son café moulu dans le porte filtre. Puis, à nouveau, même processus. Cette technologie est la plus ancienne en matière d’expresso.

Notons que par rapport aux capsules, les machines automatiques peuvent présenter un avantage en matière de coût total ( achat machine + approvisionnement café), mais tout dépend de la qualité du café utilisé. En matière d’environnement, elles peuvent aussi séduire les consommateurs qui souhaitent limiter leurs déchets. (pas de capsules usagées )

Pour les recettes lactées, différents accessoires : buse pour fonction eau chaude et vapeur, réservoir amovible de lait, batteurs pour la création de mousse augmentent les possibilités de réalisations gourmandes (cappuccino, café macchiato..) et accessoirisent agréablement la machine , le nec plus ultra en matière d’hygiène étant la possibilité de rinçage automatique ou de démontage facile pour passage au lave vaisselle.

Faut il choisir une machine qui respecte l’environnement ?

Comme pour d’autres appareils de l’équipement de la maison, économie et écologie vont de pair. L’étiquette énergie présente sur les gros appareils électroménagers va prochainement concerner cette famille d’appareils. En attendant, les grandes marques ont beaucoup travaillé sur la diminution des consommations, d’autant que les machines a expresso, souvent dotées de moteurs puissants nécessaires à leur bon fonctionnement et à la qualité du résultat, ont une consommation relativement importante. Diminution du temps de chauffe, systèmes d ‘arrêt automatique après quelques minutes de non utilisation, sont des paramètres qui revêtent une importance croissante aux yeux des consommateurs.

Dans le même ordre d’idée, la recyclabilité des machines, et celle des capsules ou dosettes, est en cours de déploiement. Pour les machines, c ‘est la réglementation DEEE qui s’applique avec le « 1 pour 1 ». Quant aux dosettes ou capsules usagées, les leaders du marché s ‘attellent depuis deux ans avec de très bons résultats au problème de leur collecte et leur recyclage.

Le marché des expressos est porté par 3 techniques : le « filtre portionné » ( café et multiboissons), le système a capsules Nespresso ( « portionné fermé »), les « automatiques » qui comportent un moulin a grains intégré. La technique du filtre portionné

c’est par percolation et gravitation de l’eau que la boisson est réalisée.
Les appareils à dosettes papier utilisent éventuellement une faible pression, et ne nécessitent pas de pompe à haute pression.
Parfaitement adaptés pour la consommation familiale, de prix en général plus accessibles (autour de 100 €) que les machines à expresso, elles promettent une large variété de goûts et de recettes qui en font un achat plaisir et convivialité par excellence.
Les machines à dosettes papier offrent l’avantage d’un prédosage parfait de la boisson : café, thé, chocolat, cappuccino et autres recettes, éliminant le risque de dosage insuffisant ou excessif, et sont d’un grand confort d’utilisation. Le coté portionné apporte un bénéfice en matière de propreté, aucun grain, aucun marc n’étant manipulé puisque la dose individuelle est enfermée de manière totalement étanche dans une dosette filtre.
Leur design, la variété de formes et de couleurs leur permet de s’exposer avec fierté dans les cuisines.

La technique de l’expresso

L’eau est chauffée par un système dit « thermoblock » à une température idéale de 86 à 91 °C, puis injectée dans le café grâce à une pompe à haute pression (supérieure à 9 bars) qui permet de garantir une extraction optimale de tous les arômes et de produire une mousse dense et onctueuse. Cette dernière, la « crema », agit comme un « couvercle » au dessus de la tasse pour en conserver les saveurs jusqu’à dégustation.
C’est par excellence l’appareil des connaisseurs les plus passionnés. Par la finition des matériaux, l’ergonomie des différents accessoires, il est devenu synonyme de prestige, objet de décoration à part entière.

Design et fonctionnalités

La tendance actuelle au « professionnel à la maison » joue pleinement en la faveur du marché des machines à expressos et des appareils multiboissons. Les évolutions les plus marquantes ces derniers mois se font principalement dans le domaine du design, (machines hyper compactes, rétro-modernes, éclairées de LED, ou aux couleurs audacieuses…) mais aussi de l’ « intelligence » ( mémorisant de nombreuses recettes mais aussi les dosages pré-programmés par les consommateurs ) et du respect de l’environnement ( économies d ‘énergie par réduction du temps de chauffe, par mise en arrêt automatique, programmes de recyclage des capsules..).

1. Le résultat café

C’est l’attente principale des acheteurs souvent près à mettre le prix, de machines à expresso, systèmes à capsules, machines traditionnelles ou automates. Le café étant un domaine très important pour eux, les consommateurs exigeants et pointus d’expresso ont les idées bien arrêtées (d ‘où la nécessité de bien cerner leurs attentes). Certains sont des adeptes convaincus des systèmes à dosettes ou capsules, d’autres attendent de leur machine à expresso une constance et une fidélité à un goût précis (acheteurs de machines « intelligentes », capables de reproduire exactement la recette élue), d ‘autres au contraire souhaitent découvrir de nouvelles expériences café et « voyager » à travers leur dégustation. A l’intérieur de cette attente consommateur, Il y a deux « écoles » : celle de la dosette ou capsule qui préfère faire confiance à un café justement sélectionné, torréfié, moulu et dosé, et l’adepte de la machine à expresso automate qui préfère manipuler lui- même le café.

2. Le plaisir de posséder une belle machine, le design, le prestige

C’est une attente souvent liée à la précédente, les machines promettant les meilleurs expressos étant souvent les plus recherchées en matière de design. Caractère inédit des couleurs et des formes (chacun a «sa préférée»), lignes évoquant une époque ( rétro-moderne..) futuristes, accessoirisées ( le plus grand soin est apporté à la finition et à la qualité perçue des accessoires , par exemple pour les recettes avec lait..). Généralement, les marques cajolent leurs adeptes à travers des clubs de fidélisation ou des mailings très qualitatifs qui sont autant d’invitations au rêve. L’univers du café est riche sur le plan sensoriel et intellectuel !

3. La praticité, le gain de temps et de place, le confort d’usage

Il n ‘est pas inutile de le repréciser : les concepteurs des machines d’aujourd’hui ont parfaitement compris que personne n ‘aimait avoir du marc de café mouillé plein les doigts ou sur le plan de travail. C’est le triomphe des machines à capsules et dosettes qui permettent de réaliser proprement un café ou tout autre boisson . La rapidité de mise en œuvre est également recherchée et très satisfaisante dans l’ensemble pour toutes ces machines, qu’elles soient automatiques ou à dosettes. Les machines à expresso dites traditionnelles sont un peu moins bien notées sur ce point, puisqu’elle exigent que l’on incorpore soi- même la quantité de café pour sa tasse.
Le gain de place : ce peut être une attente non négligeable dans les petites cuisines de consommateurs citadins ou jeunes récemment installés. Les marques rivalisent en la matière et proposent toujours un modèle hyper compact. Les passionnés de café peuvent également souhaiter transporter leur machine dans leurs déplacements ou vacances, dans des valisettes de voyage.

4. La recherche de la convivialité en famille et entre amis

C’est ce qui conduit les consommateurs à s’équiper en machines permettant de réaliser une grande variété de recettes et machines multiboissons. En partenariat avec des marques de boissons pour les machines à dosettes, parfois accompagnées de livres de recettes inédites pour personnaliser sa boisson, elles comblent tous les goûts. Ces machines sont évidemment prisées des foyers avec enfants et des consommateurs qui aiment recevoir. Elles restent à un prix accessible par rapport à certaines machines résolument très haut de gamme.

Selon le budget du consommateur, on peut l ‘orienter vers tel ou tel système et le faire monter en gamme. Les appareils multiboissons et filtres portionnés classiques sont en général accessibles, destinés à une large cible.
L’ approvisionnement en dosettes de marque nationale ou dosettes de marque propre est à la discrétion du consommateur et peut jouer sur le budget total. Les prix des systèmes à capsules varient en fonction des gammes. Les capsules de marque sont réputées onéreuses mais font la promesse d’un excellent café tasse après tasse. Les automates sont plus chers à l’achat mais argumentent sur un cout a la tasse plus modeste, mais ce dernier reste indéniablement fonction de la qualité du café utilisé.

 

Commentez cet article