Peut on offrir de l’électroménager à la fête des mères ?

Rédigé par Marion Germain, le 23 mai 2013
Accueil » A LA UNE » Peut on offrir de l’électroménager à la fête des mères ?


Alors que pour le secteur « la fête des mères et la fête des pères sont des moments clés qui représentent environ 20 % du chiffre d’affaires annuel », assure Gérard Salommez,Président du GIFAM. Offrir de l’électroménager à son conjoint ou à son parent relève-t-il de l’impair affectif ?

 
 
De la mère attentionnée à la femme libérée… 

Seb année 60Un peu d’histoire peut aider dans cette réflexion. En 1923 s’ouvre le premier « Salon des Appareils Ménagers » à l’initiative de Jules-Louis Breton (ancien sous-secrétaire d’Etat aux interventions pendant la guerre de 1914-1918 et ancien ministre de l’hygiène, de l’assistance et de la prévoyance sociales). Il devient alors ultra-tendance d’offrir dans les années d’après guerre et jusque fin des années 60 aspirateurs, cocottes-minutes, fers à repasser, machines à laver le linge, machines à laver la vaisselle, réfrigérateurs, sèches cheveux et robots multifonctions. Ces objets chers et sophistiqués deviennent des cadeaux très prisés pour la Fête des mères considérées comme des fées du logis et mère attentionnée. Même la publicité lui fait croire que les appareils ménagers sont la plus belle chose qui lui soit arrivé !

 

 

Peut on deviner dans le slogan Moulinex de l’époque dont les initiales rappelle le nom d’un mouvement féministe qui naîtra à partir de mai 1968, la mutation de la ménagère vers la femme libérée ? (MLF!)

Capture d’écran 2013-05-22 à 22.57.47

Offrir de l’électroménager à une femme devient alors un acte de terrorisme social. Il peut conduire à une dispute sur le partage des tâches ménagères à la maison voir créer une cause de divorce cuisant.

En fait, le développement des appareils électroménagers a permis  aux femmes d’accomplir leurs tâches ménagères plus rapidement et donc d’avoir plus de temps libre. Pour étudier, se former et… réclamer plus de droits !

 

Mais aujourd’hui pendant que certaines rêvent de Louboutin, de It bag Chanel ou de bijoux place Vendôme, d’autres se réjouissent de recevoir la dernière innovation cuisine ou l’indispensable objet de bien être et de soin de soi. Les fashonistas partageraient elles l’avant de la scène avec les « foodistas », les « belles et zen » et autres « digital mums » ?

Les foodistas :  le plaisir et l’entretien du lien intergénérationnel

thermomix

Thermomix

Relayer par de nombreuses émissions télé à succès, faire la cuisine par exemple n’est plus considéré comme une corvée mais comme une activité agréable (86 % des Français  entre 15 et 30 ans aiment faire la cuisine¹), voir de transmission générationnelle (87% des Français estiment que faire la cuisine avec leurs enfants, c’est leur transmettre un héritage / des valeurs familiales2). Offrir de l’électroménager culinaire dans cette  dernière optique à la fête des mères prend alors tout son sens.

Les belles & zen : Prendre soin de soi et des autres

Luminotherapie Philips

Philips EnergyLight

Offrir un cadeau de bien être ou de soin de soi à sa maman c’est aussi la remercier de l’avoir fait pour nous. L’offre des appareils de massage, de luminothérapie, de diffuseur d’huiles essentielles permet de lui proposer des moments  de détente agréables. La panoplie des fers à lisser, kit de soin des ongles ou épilateurs à lumière pulsée l’encourage à être encore plus belle en accédant à la technique des  « pro ». Sans compter, que ces cadeaux peuvent donner lieu à des moments agréables à partager comme une après midi beauté mère/fille au cours de laquelle on teste ensemble ces cadeaux ou une séance d’essai avec les copines.

 

Les « digital mums » : fans de technologie et de réseau

Lg Smart manager

LG Smart manager

Leurs achats personnels sur internet  sont à 30% de l’électronique ou de l’électroménager3. Ces mères ultra connectées sont en quête de nouveaux services et de nouvelles offres et ont fait en sorte que même les spécialistes de « high tech » se sont mis à parler d’électroménager (Les numériques). Leur offrir aujourd’hui un aspirateur robot, une centrale vapeur multiprimée pour son design (Lift de Laura star) ou un appareil permettant de pratiquer une activité communautaire (réunion à domicile Thermomix, Club Cooking chef…) n’est pas incongru. Demain, ce sera sûrement un réfrigérateur qui passera directement ses commandes de courses en ligne, propose des recettes en réseau ou un épilateur qui lui rappelle qu’il faut s’occuper d’elle dans sa vie chargée d’activités. Et la »digital mum » mi mère mi féministe n’y trouvera rien à redire !

 

je t'aime

 

Enfin dans une période crise où dans un contexte où les deux tiers des acheteurs trouvent la vie trop chère (65%)4, offrir de l’utile peut devenir une vraie preuve d’amour.

 

 

 

*GIFAM Groupement Interprofessionnel des Fabricants d’Appareils Ménagers

1Source TNS Sofres 2012 « Manger ensemble »

2 Source TNS Sofres 2010 « La cuisine fait maison »

3 Ipsos WMG 2011 « Les digital mums »

4 Source TNS Sofres 2013 « Comme un pro à la maison »

 

 

Commentez cet article