Bien choisir … son lave vaisselle

Rédigé par Marion Germain, le 8 juin 2013
Accueil » A LA UNE » Bien choisir … son lave vaisselle


aeg-favorit-procleanQuand on vous parle de lave vaisselle en général on aborde ces 3 points classiques :

– La consommation d’eau : en dehors du confort certain d’être équipé, le second argument fort pour l’achat d’un lave vaisselle est de vous assurer une économie de consommation en eau par rapport au lavage à la main. Voir la démonstration du GIFAM.

En effet, dans un lave vaisselle c’est la pression de l’eau qui lave et non pas l’eau en tant que tel même si on a toujours besoin d’eau propre au moins pour rincer. On peut donc laver avec peu d’eau si celle si est bien débarrassée des déchets et autres particules qu’elle transporte au cours du cycle. C’est le rôle des filtres que l’on trouve en bas de la cuve d’un lave vaisselle (et qu’il faut nettoyer régulièrement pour se garantir de bons résultats de lavage au cours du temps – certains sont dit autonettoyant, un jet d’eau est projeté dessus pour éviter qu’ils ne se bouchent au cours du lavage).

Certains modèles réussissent aujourd’hui à consommer seulement 6 litres d’eau pour un cycle complet de lavage (Bosch SMS53M62FF ActiveWater™ Eco). L’évolution des moteurs qui crée la pression de l’eau et la possibilité de réutiliser l’eau de rinçage d’un précèdent cycle stockée dans un réservoir d’attente en sont les principales explications techniques.

schema– La consommation énergétique :  Les 2 raisons de consommation énergétique d’un lave vaisselle sont : la chauffe et la mise sous pression de l’eau. La baisse de la consommation en eau et la nouvelle génération de moteur servant à comprimer l’eau garantissent les bonnes performances généralement affichées.

Le nombre de couverts: de 12 à 15 couverts pour une lave-vaisselle standard, le nombres de couverts est la norme européenne permettant de mesurer la capacité de celui-ci. Le réel intérêt de cette donnée est en fait une indication sur la flexibilité que vous donne votre lave vaisselle en terme de chargement suivant votre utilisation. Si vous lavez toute votre vaisselle au lave vaisselle y compris les casseroles, les grandes assiettes de présentation…etc nous vous conseillons de choisir un modèle affichant une grande capacité mais surtout de bien vérifier l’aménagement intérieur.

miele_g_5300_sc_blanc_ouvert-2Est-il suffisamment adapté à votre  utilisation ? Vérifiez les paniers de lavage, sont ils assez grands, ont ils des picots (qui servent habituellement à caller les assiettes)  rabattables ? La hauteur entre les 2 paniers est elle suffisante pour positionner vos grandes assiettes carrées ? Avez vous un 3ème panier pour les couverts qui vous permet de gagner de la place dans le panier du bas qui habituellement accueille les paniers à couverts ? Pouvez vous positionnez des assiettes dans le paniers du haut ? …

NB. Selon la norme 1 couvert = 1 assiette plate +1 assiette creuse+1 assiette à dessert+1 tasse et sa soucoupe+1 verre x par le nombre de couverts affichés auquel il faut ajouter 7 pièces de service (1 plat ovale, 2 plat creux rond, 1 bol, 2 cuillères de service, 1 fourchette de service)

 

 

 

Mais d’autres aspects sont à connaître et à envisager avant de valider votre choix définitif. Voici des pistes non exhaustives :

Où souhaitez vous vous positionner votre lave vaisselle ?

Cette question vous permet d’identifier quel type de lave vaisselle est le plus adapté pour vous.

-Le lave vaisselle pose libre, l’appareil est déplaçable et propose sa propre esthétique. Le neff_armoniss_135_1409dessus est fréquemment amovible. Il est ainsi facile de les glisser sous plan, ou de retirer le top plus tard en cas de modification de la configuration de la cuisine.

– Le lave vaisselle encastrable, il s’harmonise avec le reste des meubles de votre cuisine en s’habillant avec le même bois. Il existe des modèles qui ne laisse rien d’apparent tant qu’on ne les a pas ouverts (ce sont des modèles appelés  tout intégrable)  ou des modèles laissant le bandeau de commande visible en façade.

Pour ce type de lave vaisselle il est de bonne augure d’évoquer l’installation : vérifier comment se fixe l’habillage (scratch, vissage…) et comment s’ajuste le lave vaisselle dans son emplacement (hauteur de réglage sous plan et facilité  – certains modèles proposent un pied réglable de l’avant, c’est à dire que vous encastrez votre appareil une fois pour toute et le réglage de la hauteur se fait en actionnant une vis située en bas à l’avant du lave vaisselle.) Voir notre présentation du lave vaisselle intégrable NEFF. 

Cette question vous permet de définir les dimensions de votre lave vaisselle.

imagesCA8HT18BIl existe des modèles gain de place, ils se posent sur un plan de travail ou peuvent être encastrables et proposent une capacité de 4 à 6 couverts. Toujours dans ce registre, les lave vaisselle 45 cm de large permettent de s’équiper dans un minimum de place  et proposent une capacité de 8 à 10 couverts.

Enfin le lave vaisselle standard fait en général 60 cm de large. Comme nous l’avons évoqué précédemment, les modèles pose libre sont souvent « détopables » (on peut enlever le plateau du dessus) pour se glisser sous plan, vérifiez cependant la hauteur disponible du sol au dessous du plan. Concernant les modèles encastrables, il vous faudra vérifier l’amplitude d’ajustement possible des appareils pour éviter un vide entre le plan de travail et le lave vaisselle.

06654632_34480758_1353676732_origCette question vous permet de définir le volume sonore acceptable.

Les lave vaisselle actuels sont en général silencieux mais si vous avez une cuisine ouverte ou un studio, ce critère devient primordial. En dessous de 45Db vous ne devriez connaître aucun désagrément sonore. Les lave vaisselle sont devenus si silencieux que certaines marques proposent une lumière au sol qui indique le fonctionnement ou qui projette le temps restant de lavage.

 

Quels sont les programmes importants pour vous ?

Vous trouvez les cycles en général trop longs…

Pour laver correctement, il y a 4 facteurs déterminants :

cycle expressL’action mécanique : eau sous pression et conception des bras de lavage. L’action thermique : plus l’eau est chaude plus elle dégraisse, désincruste et active les composés des lessives donc l’action chimique. En fin l’action du temps, moins vous lavez chaud et moins vous utilisez d’eau plus vous aurez des cycles longs pour garantir l’efficacité de lavage.

Certains modèles proposent des cycles courts avec efficacité garantie pour de la vaisselle peu incrustée et débarrassée de tout déchet. D’autres vous offrent une touche « express » qui réduit jusqu’à 50% le temps d’un cycle prédéfini.

Vous avez souvent de plats très sales voir incrustés (plats à gratin, poêle… ) et n’êtes pas toujours satisfait du résultat…

Vérifiez l’aspect mécanique du lave vaisselle, comment sont orientés les bras de lavage, l’ Lave vaisselle vapeuraspersion est elle bien répartie et multidirectionnelle (2 bras de lavage et une douchette en haut de la cuve par exemple). Certains modèles offrent la possibilité d’intensifier la pression des jets d’eau, ou de la concentrer à certains endroits du lave vaisselle. Par exemple, le lave vaisselle powerclean Whirlpool.

Concernant l’aspect thermique, les programmes intensifs peuvent monter jusqu’à 75° et des modèles proposent d’adjoindre de la vapeur (à 100° donc), qui permet de désincruster les plats les plus sales, de détruire les allergènes et bactéries et d’éviter le prélavage.

Vous souhaitez consommer le moins possible d’eau et d’électricité…

Souvent appelé “sensor”, un détecteur présent au fond de la cuve, mesure le degré d’opacité de commande lave vaissellel’eau (degré de salissure – détecteur de turbidité) et adapte pour les programmes automatiques la température, la durée et la quantité d’eau nécessaires au cycle de lavage en cours.

L’ option « demie charge » permet de réduire le cycle de lavage en temps et en quantité d’eau utilisée jusqu’à 30%.

A l’inverse de la touche « express », une touche « éco » peut rallonger la durée du cycle tout en baissant le niveau de température de lavage pour réaliser des économies d’énergie.

=> Ces 2 derniers ne sont pas des programmes mais des options qui agissent sur les paramètres eau et électricité…

Quitte à ne pas utiliser trop d’eau, évitons les fuites. Il existe 2 types de sécurité antifuite dans l’offre lave vaisselle :  la simple sécurité au niveau du tuyau d’alimentation de l’eau ou une sécurité complète anti fuite située sous la cuve du lave vaisselle.

Certains modèles de lave vaisselle vous enfin  donnent la possibilité d‘avoir un double raccordement eau froide/eau chaude issue de chauffe alternative (panneau solaire, géothermie) et permettre d’économiser en énergie.

NB Grâce à l’électronique, des techniques d’aspersion innovantes, la conception des bras de lavage, une filtration renforcée et à la nouvelle génération de moteur qui renforce l’action de l’eau, les lave vaisselles actuels ne consomment que 10 litres d’eau en moyenne.

 

Si vous achetez un lave vaisselle c’est pour vous éviter de la faire, comment avoir des résultats impeccables ?

Tous les lave vaisselle mis sur le marché doivent laver efficacement c’est pour cela que la lettre d’efficacité de lavage sur l’étiquette énergie a disparu. Il suffit de bons réglages (dureté de l’eau, choix du programme), d’un bon entretien (laver les filtres et les bras de lavage, faire un cycle intensif à vide avec du vinaigre blanc régulièrement) et de bien ranger son lave vaisselle (éviter de bloquer la rotation des bras de lavage) pour obtenir des résultats satisfaisant à ce niveau.

NB : Pour un résultat de  lavage impeccable les marques conseillent d’utiliser les 3 produits nécessaires (sel régénérant, produit de lavage et liquide de rinçage) de façon bien dissociée et dans les compartiments prévus à cet effet. Si vous choisissez un lave-vaisselle équipé d’une fonction « 3 en 1 » ou pastille, pour éviter les traces blanches,  l’ajout de sel dans le lave-vaisselle reste indispensable en cas d’eau très calcaire (supérieure à 35°TH).

ZeoliteConcernant le séchage, l’efficacité de tous les lave vaisselle n’est pas égale. Le séchage se fait par évaporation et condensation. Il est assuré par l’action combinée de la température et du produit de rinçage qui diminue la tension superficielle de l’eau. Il existe des variantes dont certaines qui garantissent d’excellent résultats validés par la lettre de séchage de l’étiquette énergie, dont :

Le séchage par ventilation, un système à double flux  qui retire l’humidité de l’air avant de le rejeter dans la cuisine.

Le séchage avec zéolithe. La zéolithe est un minéral naturel qui a la propriété d’emmagasiner l’énergie et l’humidité. Ce système garantit un séchage parfait et des économies d’énergie.

La simplicité de programmation de votre appareil est elle un critère important pour vous ?

LLave vaisselle hotpointes commandes vont comme pour tous les gros appareils électroménagers du plus simple au sophistiqué. Temps restant, précision du départ différé, options supplémentaires…autant de confort que peuvent apporter les commandes actuelles. Un verrouillage des commandes peut être disponible pour éviter les dérèglements de programmation en cours de fonctionnement.

 

 

 

L’étiquette énergie

 etiquette energie

 

 

 

Commentez cet article